Covid 19 : Adaptation des règles de passation et d’exécution des contrats de la commande publique

Covid 19 : Adaptation des règles de passation et d’exécution des contrats de la commande publique

Publié le : 01/04/2020 01 avril avr. 04 2020

Afin d’adapter les règles de la commande publique à la crise sanitaire majeure qui touche la France, le gouvernement a adopté le 25 Mars 2020 une ordonnance comportant des mesures d’adaptation des règles de passation, de procédure et d’exécution des contrats soumis au Code de la commande publique.
S’agissant des procédures de passation, et sauf lorsque les prestations objet du contrat ne peuvent souffrir aucun retard, les délais de réception des candidatures et des offres sont prolongés « d’une durée suffisante » par l’autorité contractante.
En outre, lorsque les modalités de mise en concurrence ne peuvent être respectées par l’autorité contractante, cette dernière peut les aménager en cours de procédure. Un tel aménagement doit permettre le respect du principe d’égalité de traitement des candidats.
S’agissant des contrats arrivant à terme pendant la période d’état d’urgence, ils peuvent être prolongés par avenant si une procédure de mise en concurrence ne peut être organisée.
Les conditions financières des contrats sont également adaptées. Ainsi, les acheteurs sont autorisés, par avenant, à modifier les conditions de versement de l’avance. Son taux peut être porté à un montant supérieur à 60 % du montant du marché.
Enfin, en cas de difficultés rencontrées dans l’exécution du contrat, des dispositions en faveur des entreprises trouvent à s’appliquer.
Lorsque l’opérateur n’est pas en mesure de respecter les délais d’exécution fixés par le marché, ces délais sont prolongés d’une durée au moins équivalente à la durée de l’état d’urgence sanitaire.
Si l’exécution d’une concession doit être suspendue, le versement des sommes à l’autorité concédante est également suspendu. Le concessionnaire peut également se voir octroyer une avance sur les sommes qui lui sont dues par le concédant s’il en justifie le besoin.
Les acheteurs et opérateurs économiques doivent toutefois faire preuve de vigilance. Ces mesures ne sont pas d’application systématique. Elles ne doivent être mises en œuvre que « dans la mesure où elles sont nécessaires pour faire face aux conséquences, dans la passation et l'exécution de ces contrats, de la propagation de l'épidémie de covid-19 et des mesures prises pour limiter cette propagation. »
Chloé Daguerre,
Elève avocate, Cabinet ARCC.

 

Historique

<< < ... 2 3 4 5 6 7 8 ... > >>
Information sur les cookies
Nous avons recours à des cookies techniques pour assurer le bon fonctionnement du site, nous utilisons également des cookies soumis à votre consentement pour collecter des statistiques de visite.
Cliquez ci-dessous sur « ACCEPTER » pour accepter le dépôt de l'ensemble des cookies ou sur « CONFIGURER » pour choisir quels cookies nécessitant votre consentement seront déposés (cookies statistiques), avant de continuer votre visite du site. Plus d'informations
 
ACCEPTER CONFIGURER REFUSER
Gestion des cookies

Les cookies sont des fichiers textes stockés par votre navigateur et utilisés à des fins statistiques ou pour le fonctionnement de certains modules d'identification par exemple.
Ces fichiers ne sont pas dangereux pour votre périphérique et ne sont pas utilisés pour collecter des données personnelles.
Le présent site utilise des cookies d'identification, d'authentification ou de load-balancing ne nécessitant pas de consentement préalable, et des cookies d'analyse de mesure d'audience nécessitant votre consentement en application des textes régissant la protection des données personnelles.
Vous pouvez configurer la mise en place de ces cookies en utilisant les paramètres ci-dessous.
Nous vous informons qu'en cas de blocage de ces cookies certaines fonctionnalités du site peuvent devenir indisponibles.
Google Analytics est un outil de mesure d'audience.
Les cookies déposés par ce service sont utilisés pour recueillir des statistiques de visites anonymes à fin de mesurer, par exemple, le nombre de visistes et de pages vues.
Ces données permettent notamment de suivre la popularité du site, de détecter d'éventuels problèmes de navigation, d'améliorer son ergonomie et donc l'expérience des utilisateurs.